Travaux occultes – Qu’est-ce-que l’envoûtement ?

Parmi les idées reçues et dont l’origine remonte à des siècles d’obscurentisme religieux et de désinformation ; il est une notion dangereuse qui perdure à notre époque placardée dans les médias : c’est l’envoûtement.

Qu’est-ce-que l’envoûtement ?

Si on regarde plusieurs dictionnaires, nous obtenons des définitions fantaisistes ou incomplètes.
Bibliographie conseillée : “techniques de l’envoûtement”, edition Belfont de Serge Hutin (auteur décédé). Retenons sa définition : “Ensemble de procédés magiques forçant la volonté d’autrui“.

Quelles sont ces forces magiques ?

C’est la maîtrise des forces de la nature. On utilise des procédés naturels et non “surnaturels” (relevant du “Bon Dieu” ou du “Diable” telles étaient les mentalités du môyen-age). La vérité semble être que notre Dieu créateur, quelque soit le nom qu’on lui donne, a mis à la disposition de l’homme des forces extrêmement puissantes dont les effets le sont tout autant. Mais le commun des mortels par ignorance, n’arrive pas à les comprendre, ni à les maîtriser : on appelle alors cela le “miracle”. Quand ce miracle était l’oeuvre d’un croyant ou d’un religieux relevant de l’autorité de Rome c’était bien l’oeuvre de Dieu. Si un fait identique était l’oeuvre d’un mécréant, c’etait donc l’oeuvre de Satan (le Diable).

Tout est ambivalance : les contraires s’attirent, on le sait bien. Rien n’est pur ni impur, ni blanc ni noir, ni positif ni négatif à 100%. Suivant cette théorie la victime “envoutée” serait donc sous la volonté totale de quelqu’un qui attire sur elle, toutes les catastrophes du monde. Attention de nos jours aux sectes avec leurs “gourous” dévoués et protecteurs.

Reflechissons : si cela était vrai, notre vie serait invivable et horrible car où serait le libre arbître de chacun ? Notre monde alors dépasserait les limites de l’absurdité où nul ne serait plus libre de sa propre vie.

Dans mon site j’ai développé le magnétisme dont Anton Mesmer en 1779 fut le pionnier (relire les données de ces lois mécaniques). Il précisait que ce fluide magnétique subtil est capable de pénétrer tous les corps vivants, même à distance éloignée, sans l’aide d’aucun corps intermédiaire. Dans son 8ème chapitre il expliquait que le corps réceptif subit les effets alternatifs de ce flux magnetique qui s’insinue dans la substance des nerfs en les affectant immédiatement. La pensée humaine ainsi véhiculé par ce fluide support, n’atteint aucunement le mental du sujet, mais juste son inconscient.
Au 20ème siècle le docteur Hector Durville confirma que la pensée obéit aux lois physiques et psychiques.
En 1990 le savant russe Vlail Karnacheev révèla ses expériences sur la matérialité de la pensée : On a bien une action a distance mais avec des moyens naturels appartenant a l’être humain sans aucune intervention magique ou diabolique.

Force de pensée + fluide magnétique conducteur = arrivée au but.

Si une pensée est très faiblement émise ; elle ne pourra pas être bien véhiculée jusqu’à son but. On découvre là, la concentration mentale dans un état spécial de relaxation avec visualisation qui n’est pas a la portée de tout le monde.

Y a-t-il rejet par le sujet réceptif visé ?

L’inconscient de la personne ciblée peut rejeter le message, et heureusement (comme dans l’hypnose) si le contenu ou l’ordre envoyé porte atteinte à la vie, à l’integralité physique ou morale du sujet, le message refusé alors rebondit “comme une balle contre un mur”. Comme la pensée de celui qui l’a émise transporte avec elle sa “signature”, c’est donc vers lui qu’on obtient l’effet boumerang et que le message revient sur l’envoyeur avec une force amplifiée. LA LOI DU CHOC EN RETOUR EST D’AUTANT PLUS DANGEREUSE POUR L’éMETTEUR MAIS IL N’Y A RIEN DE SURNATUREL !

Un vieux proverble dit : “Le Diable finit toujours par étrangler le sorcier“.

Il est vain de se protéger contre son propre champ vibratoire. Les forces positives ou négatives resident toutes dans chaque être humain. C’est mystifier que de se cacher derrière du surnaturel, et cela malheureusement impressionne les personnes sensibles et crédules.

L’auto-envoûtement

Le sujet affaibli par des épreuves diverses est déprimé moralement, émet alors mentalement des ondes négatives, et s’attire inconsciemment des événements, des gens et des faits négatifs, toujours en séries et répétitifs. C’est le “cercle” dit “infernal” dans lequel le sujet se débat sans comprendre, il s’angoisse et accuse le monde autour de lui de tous ses malheurs.

Il est très vulnérable, et pour un “Pseudo-Mage” le laisser persuardé qu’il est réellement envouté par quelqu’un est un jeu d’enfant.

En réalité : il lui faut une aide thérapeutique douce : un reconditionnement psychique par des méthodes saines de dynamique mentale pour le remettre sur les rails d’une pensée positive réharmonisant sa façon d’être et de vivre.

Conclusion

Dans notre société actuelle, l’envoûtement est un fléau social, les émetteurs-récepteurs engendrent de vrais risques : il existe des auto-envoûtements réels. Les médias cherchant le spectaculaire n’informent pas sainement sur ces pratiques litigieuses qui dérivent ensuite sur les escroqueries.

Les travaux occultes sont des “mines d’or” : ces sombres travaux rapportent beaucoup d’argent à leurs auteurs. Les soi-disants mages vous proposent à votre choix différents travaux dont voici un extrait :

  • Retour de l’être aimé,
  • Magie d’amour,
  • Attirance sexuelle,
  • Protections occultes contre le mauvais sort (mauvais oeil),
  • Envoûtement et désenvoûtement,
  • Chance aux jeux,
  • Réussite dans les affaires,
  • Amélioration dans votre santé,
  • Et la liste est non exhaustive.

Quant aux prix, ils sont libres, fixés souvent à la tête du client. Certains souscrivent a un crédit lourd et long, ou des prélèvements mensuels. C’est ainsi que des personnes abusées perdent des centaines d’euros régulièrement. Les chèques étant souvent non acceptés.

Quant au resultat, il est aléatoire voir nul.

Personnellement je déconseille ce genre de pratiques mais chacun dispose de son “libre arbître”.

Recommandations

  • Avant tout engagement, vérifier le sérieux, la notorieté par les références officielles (coupures de presses, sa charte professionnelle…).
  • Faites établir un devis écrit et précis de la nature des travaux et du coût total.
  • Ne payez jamais en espèce, mais par cartes bleues ou chèques.
  • Si vous vous sentez abusé dans un litige, envoyez un pli recommandé au professionel demandant le remboursement.
  • Sans satisfaction, déposez une plainte.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *